Dans les années 1900, le summum de la climatisation était de souffler un ventilateur sur un sac de glace, et cela pour ceux qui avaient la chance de pouvoir se le permettre. Aujourd’hui, le climatiseur est un appareil essentiel dans la plupart des foyers français.

Et ce n’est qu’à leur apogée que les nouvelles technologies ont rendu le climatiseur plus efficace, plus performant et plus pratique quand on imagine des systèmes de chauffage ou de refroidissement. Suivez ces conseils pour vous assurer de choisir le bon système domestique.

Déterminez votre budget

Le montant que vous souhaitez ou pouvez dépenser déterminera le type de modèle que vous choisirez, les options allant des climatiseurs muraux aux systèmes à conduits. Lorsque vous construisez une nouvelle maison, vous optez souvent pour un système à conduits. C’est le moyen idéal pour assurer le confort dans toute la maison et une température uniforme, avec la possibilité de contrôler la température par zone.

Si vous avez un budget limité, les climatiseurs muraux sont une option abordable. Ils sont conçus pour rafraîchir une pièce, ce qui vous permet de placer un appareil dans la chambre, le salon ou la partie la plus chaude de votre maison.

Choisir la bonne taille

Les climatiseurs sont dimensionnés en fonction de leur puissance en kilowatts, les exigences de dimensionnement étant déterminées par le climat local, la taille de la pièce, les fenêtres et l’isolation.

Si le système est sous-dimensionné, il fonctionnera tout le temps à sa capacité maximale, tandis que s’il est surdimensionné, il risque de s’allumer et de s’éteindre constamment. Un système surdimensionné ou sous-dimensionné peut entraîner une usure inutile du système, une consommation d’énergie plus élevée et des fluctuations de la température ambiante.

Choisissez les bonnes spécifications

La communication avec votre climatiseur via votre téléphone portable et les systèmes qui détectent votre présence font partie des nouvelles innovations en matière de technologie de climatisation. Les capteurs peuvent détecter l’absence de personnes dans la pièce et mettre le système en mode économie d’énergie. Il existe également des programmateurs hebdomadaires qui vous permettent de régler votre climatiseur pour qu’il se mette en marche juste avant que vous ne rentriez du travail ou qu’il s’éteigne une heure après que vous vous soyez couché.

Les télécommandes filaires offrent visibilité et facilité d’utilisation. Vous pouvez ainsi régler votre système sur une température spécifique ou le programmer pour qu’il s’allume et s’éteigne.

Pensez au zonage

Les systèmes de conduits peuvent être divisés en plusieurs zones afin que vous puissiez chauffer ou refroidir uniquement les zones que vous utilisez. Les maisons de taille moyenne sont souvent divisées en deux zones qui séparent les pièces à vivre et les chambres à coucher, tandis que les grandes maisons peuvent avoir plusieurs zones pour isoler les zones moins utilisées, comme un bureau ou une salle de cinéma.

Si certains membres de la famille aiment dormir avec l’air conditionné alors que d’autres ne le souhaitent pas, des pièces zonées individuellement peuvent répondre aux préférences de chacun.

Comparez l’efficacité

Selon des études récentes menées par des laboratoires indépendants, les équipements de chauffage et de refroidissement représentent environ 35 % de la consommation d’énergie d’une maison moyenne, ce qui fait de l’efficacité de la climatisation un facteur important dans les factures d’électricité.

Malgré les améliorations significatives en matière d’efficacité énergétique, tous les climatiseurs ne sont pas égaux. Il est important de tenir compte de la cote d’efficacité énergétique lors de l’achat d’un climatiseur.