AccueilSécuritéSécurité des piscines : que dit la loi ?

Sécurité des piscines : que dit la loi ?

La législation impose des règles draconiennes en matière de sécurité des piscines privatives enterrées. Au moins un des quatre éléments de sécurité suivants doit être obligatoirement présent : une couverture, une barrière, une alarme ou un abri de piscine.

Normes relatives aux barrières de piscine

Pour garantir la sécurité, la barrière de la piscine doit avoir une hauteur minimale de 1,10 mètre et être correctement fixée. Un jeune ne doit pas pouvoir l’ouvrir tout seul. La barrière est une technique simple pour limiter l’accès à la piscine. Elle doit être placée entièrement autour de la piscine, en laissant suffisamment d’espace pour que l’eau puisse s’écouler librement pendant toute la durée de la baignade.

-> Choisissez une barrière de sécurité qui répond à la norme NF P 90-306.

Normes relatives aux alarmes de piscine

Certaines alarmes de piscine se déclenchent lorsqu’une ligne infrarouge est franchie, tandis que d’autres se déclenchent lorsqu’elles détectent une chute dans l’eau (alarme immergée). La législation impose qu’une alarme détecte la chute d’un jeune d’au moins 6 kg sans se déclencher par inadvertance. Après la baignade, l’alarme doit se réactiver automatiquement.

-> Choisissez une alarme de sécurité qui répond à la norme NF P 90-307.

Normes relatives à la couverture de la piscine

Une couverture de sécurité doit être installée au-dessus de la piscine pour protéger un enfant de moins de cinq ans de la noyade. Elle doit pouvoir supporter le poids d’un adulte (jusqu’à 100 kg). N’oubliez pas que toutes les couvertures ne sont pas sûres. Certaines sont des couvertures souples qui ne peuvent pas sauver les enfants de la noyade. La couverture de sécurité pour piscine a l’avantage non seulement de prévenir la noyade, mais aussi de protéger l’eau et de maintenir sa température.

-> Choisissez une couverture de sécurité qui répond à la norme NF P 90-308.

Normes relatives aux abris de piscine

La piscine est inaccessible avec un abri de piscine. Celui-ci doit être suffisamment solide pour empêcher un jeune de l’ouvrir. Par ailleurs, l’abri doit être très résistant aux intempéries. En plus d’assurer la sécurité, l’abri de piscine apporte un confort de baignade tout au long de l’année.

-> Choisissez un abri de piscine qui répond à la norme NF P 90-309.

A savoir sur la réglementation

Votre équipement de sécurité ne doit mettre personne en danger. Par exemple, si votre enfant tente d’ouvrir la barrière de la piscine ou se frotte à la couverture en se promenant sur le bord de la piscine, il ne doit pas se couper ou se blesser avec un objet dangereux.

Vous pouvez obtenir un certificat de conformité pour votre piscine et vos équipements de sécurité. Ce certificat est facultatif, mais il peut vous protéger en cas de procès.

Si vous ne respectez pas les règles, vous pouvez être condamné à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 €.

Derniers articles

Quel est l’effet du télétravail sur les factures d’électricité ?

Les mesures prises par de nombreuses nations à travers le monde pour limiter la propagation du COVID-19 ont eu une influence sur les secteurs énergétiques...

Comment utiliser la peinture pour maquette ?

 Que votre maquette soit en métal ou en bois, votre choix de couleur est déterminant pour donner vie à votre prototype. Pour créer des maquettes ou...

Comment trouver un camion de déménagement pas cher ?

Saviez-vous que 70 % des déménagements en France se font sans le recours à un professionnel chaque année ? Pour déménager par vos propres moyens, vous...

Remèdes naturels pour les parasites intestinaux

Comme leur nom l'indique, les parasites intestinaux sont des parasites du tube digestif et des intestins. Si certaines mesures d'hygiène simples (comme le lavage régulier...

Le plus populaires