Lorsque vous commencez un projet de rénovation, il est difficile de sauter l’étape du ponçage. Il s’agit d’une étape essentielle. Il est important d’avoir une surface plane, égale et sans défaut. Il est important d’avoir une surface très lisse pour appliquer la couche de peinture qui viendra dessus. Sans ce travail, elle ne pourrait pas bien adhérer, ce qui entraînerait un rendu inesthétique dans le résultat final. Pour réaliser correctement ce travail de ponçage, il faut pouvoir choisir le bon papier de verre. Pour ce faire, vous êtes au bon endroit.

Papier de verre ou papier de verre : qu’est-ce que c’est ?

D’après ce que l’on sait, le premier exemple de ce type de produit existe au XIIe siècle, plus précisément en Chine. Il s’agissait de parchemins recouverts de graines ou de sable. Dans certains cas, il pouvait également s’agir de morceaux de coquillages. Lorsqu’ils étaient frottés sur une surface, ils enlevaient les imperfections.

Le papier de verre ou papier émeri est en fait constitué d’un matériau solide et dur. Il est composé de plusieurs microfragments qui sont utilisés pour éliminer les imperfections d’une surface.

Le papier de verre tel que nous le connaissons aujourd’hui a été utilisé pour la première fois en 1833. C’est une entreprise britannique appartenant à John Oakey qui a mis au point toutes les techniques de collage et de fabrication des objets.

En effectuant ce travail de ponçage, vous serez en mesure de finir correctement le matériau. En effet, vous avez besoin de cette manipulation pour poser ensuite du papier peint avec une certaine colle, peindre ou monter des pièces en bois.

À quoi servent le papier de verre et le papier émeri ?

Il existe plusieurs utilisations pour ce type d’articles. Tout dépend de votre bricolage et du matériau sur lequel vous voulez travailler.

Tout d’abord, le papier de verre est utilisé pour rendre rugueux une planche ou un support. En d’autres termes, on va utiliser ce papier pour enlever les gros défauts. Généralement, on utilise un grain grossier à cet effet.

La deuxième utilisation principale du papier de verre est lorsqu’un travail de rodage doit être effectué. Pour cela, nous utilisons un papier de verre avec un grain approprié pour enlever les anciennes traces de peinture qui se trouvent sur la surface. On peut aussi en profiter pour enlever la rouille qui s’y trouve ainsi que la colle.

Pour conclure les travaux de ponçage, il est possible d’effectuer le ponçage final. Cette opération est souvent la bienvenue pour éliminer définitivement tous les petits éléments qui empêchent d’avoir une surface totalement plane et lisse.

Vous devez penser à tout ce que vous voulez accomplir en choisissant le papier abrasif. C’est ainsi que l’on choisira le meilleur papier abrasif.

Les personnes qui font des travaux lourds devront chercher des machines avec des toiles adaptées. Celles-ci sont plus solides et plus durables. Elles offrent des résultats durables.

Tous les papiers de verre, ou presque, sont disponibles sous différents formats. On trouvera des feuilles, des rouleaux, des disques ou des bandes.

Quels sont les différents types de papiers de verre ?

Les papiers de verre se présentent sous différentes formes. Les fabricants les divisent en trois catégories différentes : Le silex, le corindon sur toile et la toile émeri.

Tous ces produits ne sont pas réservés au même usage.

Le type silex

C’est certainement l’un des matériaux qui est le plus responsable du ” papier de verre “. Ce type de produit est utilisé dans certaines situations, comme le polissage manuel du bois brut. Il permettra de lui redonner son aspect naturel.

Le type corindon sur tissu ou papier

Voici un autre article qui sera constitué d’alumine cristallisée. Ce papier de verre est principalement réservé à des applications spécifiques, notamment sur des supports anciens, comme les peintures et les bois très anciens, très durs et très vieux.

Ce papier de verre ne peut pas être utilisé sur des supports tels que des peintures, des vernis ou même des mastics plus récents. Ils seraient littéralement détruits et endommagés.

Le corindon peut être travaillé manuellement, mais dans la grande majorité des cas, l’utilisation d’une ponceuse est nécessaire.

Le type toile émeri

C’est un matériau qui est parfait pour le ponçage des métaux. C’est le papier de verre idéal pour une utilisation intensive et de qualité.

Comment choisir le meilleur papier de verre pour son utilisation ?

Le choix du papier de verre dépend de vos besoins. Quels sont les différents supports sur lesquels vous allez poncer ? Ensuite, vous devez mesurer l’importance du ponçage nécessaire. Avez-vous besoin d’un grain grossier ou fin pour la finition ? En fonction de vos besoins, choisissez ce qui répond le mieux à vos attentes.

Les surfaces très rugueuses nécessiteront un grain grossier, avec un papier de verre uniforme (16 à 40). Pour les surfaces moins rugueuses et plus délicates, un grain moyen (autour de 80/100) sera probablement approprié. Enfin, pour le ponçage final, le grain extra fin sera amplement suffisant.

Dans la grande majorité des cas, on commence par un papier de verre à gros grain, puis on l’affine et on termine avec un grain fin.