AccueilIntérieur & ExtérieurIsoler un mur intérieur sans perdre de place : nos meilleures astuces

Isoler un mur intérieur sans perdre de place : nos meilleures astuces

De nombreuses maisons commencent maintenant à isoler les murs intérieurs pour rétablir le confort. Vous devez savoir que le coût de ce travail est moins cher. Cependant, certaines familles ont peur de commencer car cela fait souvent perdre de la place. Pour éviter cela, certaines précautions doivent être prises. Voici quelques conseils pour isoler les murs intérieurs sans perdre de place.

Respecter la réglementation en vigueur

La réglementation qui s’applique à l’isolation des murs intérieurs met l’accent sur les économies d’énergie dans les maisons neuves pour améliorer leur performance énergétique. La consommation d’énergie présentant des risques écologiques, cette réglementation est assez exigeante. Selon la norme RT 2020, la consommation liée au chauffage doit être au maximum de 12 kWhep/m2 et la résistance thermique doit être supérieure à 2,8 m².K/W.

Savoir préparer le mur à isoler

La préparation des murs et des pièces à isoler est essentielle pour des résultats de qualité. Concernant les murs intérieurs, s’ils sont enveloppés de papier peint, ils doivent être retirés immédiatement. En fait, il peut expulser l’humidité.

Quant aux murs extérieurs, une fois le nouvel isolant installé, ils doivent être scellés et imperméabilisés pour éviter les problèmes d’humidité.

En plus des murs, l’étanchéité à l’air de la maison et l’étanchéité à l’air des fenêtres doivent également être considérées. Pour cette raison, le joint ne peut être discontinu afin d’augmenter l’efficacité de l’isolation.

Pensez à maîtriser les ponts thermiques pour éviter les problèmes d’isolation sur les murs.

Procéder au contrôle de la conductivité thermique de l’isolant

Choisissez plutôt des matériaux à haute conductivité thermique pour réduire l’espace perdu. Vous n’avez pas besoin d’augmenter la densité du produit isolant pour compenser la perte de chaleur.

Utiliser des isolants sous-vides

L’isolant sous vide a une épaisseur de 3 cm et une conductivité thermique comprise entre 0,0042 et 0,005 W/m.K. Il est connu pour ses performances. Il est également connu sous le nom de panneau isolé sous vide (PIV).

Pour vous donner une précision, 1 cm de VIP équivaut à 9 cm de laine de verre.

L’importance des panneaux minces

Utilisez des feuilles minces pour maintenir une bonne étanchéité et vous assurer que l’épaisseur de l’isolant conventionnel n’est pas augmentée. Ils ont aussi l’avantage de durcir le mur, reconnaissable à ses réflecteurs.

Les méthodes d’isolation pour gagner de la place

Le choix de la méthode d’isolation permet d’économiser de l’espace dans votre maison. De plus, selon la méthode choisie, les résultats varieront.

L’application de panneaux

Cette méthode est basée sur l’utilisation de blocs. Concernant les caractéristiques des panneaux, ils sont rigides ou semi-rigides et très fins. Ils sont constitués de pare-vapeur, d’isolants et de finitions, donc polystyrène, polyuréthane, charges cellulosiques, fibres de bois…Pour les monter sur un mur intérieur, vous aurez besoin de colle ou de chevilles.

L’application sur une surface

Cette méthode convient aux murs qui rencontrent des défauts ou lorsque le poids de l’isolant ne peut pas être supporté. Vous pouvez isoler les murs intérieurs sur des structures en bois ou en métal. Sur les ossatures en bois, des rouleaux, des panneaux semi-rigides et des isolants en vrac peuvent être installés. Pour cela, l’isolant thermique sera associé à la charpente et fermé par une barrière anti-humidité. La finition intérieure est ensuite fixée aux lattes.

L’isolation projetée

Si vos murs sont inégaux, essayez cette technique d’isolation par projection, qui consiste à projeter l’isolant sur les murs intérieurs. Les isolants adaptés à cette technologie sont les charges de polyuréthane et de cellulose.

En plus des techniques de projection, vous pouvez aussi envelopper les murs d’un enduit isolant comme la chaux de chanvre pour réduire la présence de parois froides.

Isolation avec des contre-cloisons

C’est une solution efficace pour résoudre les murs défectueux majeurs. Puisque vous devez travailler sur un mur double, il est conseillé de placer l’isolant dans les panneaux ou en vrac entre les deux murs. Grâce à cette technologie, la surface habitable sera réduite.

Quels sont les matériaux à privilégier ?

Vous ne savez pas de quels matériaux vous avez besoin pour isoler vos murs intérieurs ? Déplacez vos options vers celles qui ne sont pas trop épaisses pour ne pas perdre trop d’espace.

La laine de verre

Ce matériau est très polyvalent sur différentes surfaces. Vous pouvez le trouver sur les planches à clin, les greniers ou les plafonds. Il doit faire 13 cm d’épaisseur pour être conforme. Quant au choix du type d’emballage, optez pour des panneaux rigides ou des rouleaux semi-rigides.

Le polyuréthane

En plus d’être très isolant, le polyuréthane résiste à la compression et à l’humidité. Si vous avez des exigences de performance et de taille, c’est le matériau qu’il vous faut.Si vous choisissez un panneau en polyuréthane, misez sur une épaisseur comprise entre 9 et 11 cm.

Le polyuréthane vous évite de perdre de l’espace en raison de sa conductivité thermique élevée.

La fibre de bois

Il est issu de déchets de bois et est un matériau naturel, écologiquement responsable et recyclable. La fibre de bois vous offre la possibilité d’améliorer les performances thermiques en été. Si l’épaisseur est augmentée, c’est-à-dire de 15 cm, cela fonctionnera toujours en hiver.

Cependant, les fibres de bois sont moins efficaces que les autres fibres.

La ouate de cellulose

C’est un isolant écologique. Sa conductivité thermique est de 0,040 watts par mètre Kelvin.

L’enduit cellulosique pour l’isolation des murs intérieurs est disponible en panneaux semi-rigides ou en vrac. Une épaisseur de 16 cm est idéale.

Chanvre

C’est une solution saine, naturelle et écologique.Pour isoler les murs intérieurs sans perdre de place, utilisez des planches ou des rouleaux de laine de chanvre. Choisissez ceux qui font environ 15 cm d’épaisseur. Cette épaisseur correspond à une résistance thermique de 3,75 m².K/W.

 

Derniers articles

Pourquoi est-il essentiel de faire réviser votre chauffe-eau ?

Il y a peu de choses plus agréables qu'une douche chaude pour se nettoyer et se rafraîchir. Il n'y a rien de pire que d'être...

Comment installer une motorisation sur un portail coulissant ?

La réputation des portails automatiques est bien méritée. Non seulement ils offrent plus de commodité et d'esthétique, mais ils améliorent également la sécurité de votre...

Où installer ses panneaux solaires photovoltaïques ?

Où devez-vous installer vos panneaux solaires photovoltaïques ? Où faut-il placer les panneaux solaires ? Le choix de l'emplacement de vos panneaux solaires photovoltaïques doit être...

Comment redonner sa couleur au rotin ?

Vous voulez donner un coup de jeune à votre chaise en rotin ? Voici comment revernir et repeindre vos meubles ! L'utilisation d'un matériau naturel comme...

Le plus populaires