AccueilOutillageComment choisir son groupe électrogène ?

Comment choisir son groupe électrogène ?

Le groupe électrogène est un dispositif qui génère du courant alternatif de façon autonome et qui peut être utilisé pour une variété d’applications. En effet, l’utilisation d’un tel équipement peut être critique pour alimenter des régions non couvertes par le réseau électrique ou fournir une énergie d’urgence.

Les groupes électrogènes sont disponibles dans une variété de types, et en choisir un peut être un défi, voire impossible. Voici quelques informations utiles pour vous aider à choisir le meilleur groupe électrogène pour vos besoins en énergie de manière efficace et fiable.

Choisissez un groupe électrogène stage V.

La norme  » Stage V « , encore appelée  » Etape 5 « , est une norme européenne dont l’objectif principal est de minimiser les émissions de particules et de gaz polluants. Cette norme est en vigueur depuis 2019 et vise à améliorer la qualité de l’air et les niveaux de polluants. Les groupes électrogènes répondant à ce critère contribue à la gestion de l’environnement. Ils permettent de réduire de manière significative les hydrocarbures (HC), les oxydes d’azote (NOx), les particules et le monoxyde de carbone (CO)…. En choisissant un groupe électrogène Stage V, vous pouvez contribuer à limiter la quantité de particules fines et de gaz nocifs émis dans l’environnement chaque année.

La norme Stage V s’applique à tout équipement industriel et mobile utilisant des moteurs à allumage par étincelle ou à allumage par compression dans des applications non stationnaires, en plus des groupes électrogènes. Cette norme ne s’applique pas aux groupes électrogènes de secours déployés en position permanente. Le choix du groupe électrogène stage V est une option environnementale judicieuse. Pour limiter votre effet sur l’environnement, il est essentiel de choisir une entreprise spécialisée dans la location de générateurs V pour répondre à vos demandes d’énergie.

Les entreprises de cette envergure vendent des solutions clés en main pour la production et la distribution d’énergie électrique, en plus des services de location. Elles fournissent des services 24 h/24 et 7 j/7 pour l’installation de groupes électrogènes de location. Les groupes électrogènes V sont équipés systématiquement des composants suivants :

  1. Un filtre à particules ( FAP ), 
  2. Un catalyseur d’oxydation pour diesel 
  3. Une soupape RGE.

Le filtre recueille les particules nocives présentes dans les gaz d’échappement, qui sont ensuite brûlées par le moteur. Le convertisseur catalytique est spécifiquement destiné à minimiser les émissions de substances dangereuses des gaz d’échappement en les convertissant en eau et en dioxyde de carbone. La soupape, quant à elle, redirige une partie des gaz d’échappement afin de réduire la concentration d’oxyde d’azote.

Quelle puissance choisir pour votre groupe électrogène ?

La puissance de votre groupe électrogène est un facteur important à prendre en compte lors de l’achat ou de la location d’un tel équipement. Pour calculer la puissance du groupe électrogène, vous devez d’abord décrire les types d’appareils qui seront fournis. Tous les appareils n’utilisent pas la même quantité d’électricité. Au départ, vous devez connaître la puissance nominale de chaque appareil. Cette information est souvent fournie par le fabricant de l’outil et peut se trouver dans le manuel de l’utilisateur.

Votre groupe électrogène doit être capable de fournir la puissance de pointe requise par tous vos équipements, qui doivent tous démarrer en même temps. Pour calculer la puissance des appareils résistifs (télévision, éclairage, etc.), il est conseillé d’ajouter un facteur de sécurité d’environ 30 %. Les équipements inductifs (moteurs électriques) ont une consommation de pointe qui est trois fois supérieure à leur puissance nominale. Les charges résistives (lampes, résistances, etc.) n’ont pas besoin de puissance supplémentaire.

Lors de la détermination de la puissance des différents équipements à alimenter, il est essentiel de laisser une marge d’erreur d’au moins 20%. En fonction de vos besoins et du type d’équipement, vous pouvez choisir des générateurs dont la puissance varie de 44 kVA à 700 Kva. Vous trouverez également des modèles avec des capacités allant de 1000 kVA à 2200 kVA.

Le moteur est un critère indissociable qu’il faut prendre en compte.

Les groupes électrogènes sont généralement alimentés par un moteur thermique. Vous pouvez choisir un moteur à essence, diesel ou à gaz en fonction de vos préférences. L’essence est utilisée pour transformer la rotation du moteur en énergie électrique par le biais de l’alternateur. Dans la plupart des cas, les générateurs alimentés par un moteur à essence sont moins bruyants, prennent moins de place et sont plus adaptables. Ils conviennent aussi bien à un usage domestique qu’à un usage occasionnel.

En raison de leur efficacité, les groupes électrogènes diesel sont de plus en plus courants. Comme le diesel brûle à une température supérieure ou inférieure à celle de l’essence, ces appareils ont des niveaux de performance optimaux. Si vous optez pour ces générateurs, vous pourrez bénéficier d’un approvisionnement constant en énergie sans craindre d’interruption.

Ils sont conseillés lorsqu’on tente de prévenir des incidents imprévus ou lorsqu’on effectue des tâches extérieures. Ils peuvent être utilisés pendant de longues périodes ou en permanence sur les chantiers de construction, par exemple. Les groupes électrogènes diesel sont plus rentables que les groupes électrogènes à essence.

Quant aux groupes électrogènes à gaz, ils sont plus silencieux et plus rentables. Ils sont également moins polluants et plus pratiques à utiliser que les générateurs à essence ou diesel. En cas de besoin constant d’énergie, les groupes électrogènes à gaz sont recommandés pour une efficacité maximale.

Qu’est-ce qui est le mieux : un groupe électrogène monophasé ou triphasé ?

Un système monophasé est une méthode de production, de consommation et de distribution de l’énergie électrique en courant alternatif ou en une phase. Les générateurs monophasés conviennent pour alimenter les appareils ménagers. Ils peuvent faire fonctionner des charges comme l’éclairage et le chauffage. Dans certaines circonstances, un circuit séparé est nécessaire pour que le système monophasé fonctionne efficacement.

Les groupes électrogènes triphasés conviennent à un usage professionnel car ils peuvent alimenter des équipements à forte consommation d’énergie. Trois courants alternatifs monophasés distincts, de fréquence et d’amplitude identiques, constituent le système triphasé. Toutefois, si le générateur est alimenté par plusieurs sorties monophasées, l’équilibre des phases doit être respecté. Il faudra déployer les équipements vers les différentes sorties en tenant compte de leur puissance. Les groupes électrogènes triphasés ont un meilleur rendement d’alimentation et ne nécessitent pas de circuit supplémentaire.

Autres aspects importants à prendre en compte lors du choix d’un groupe électrogène

Outre les normes, la puissance et la motorisation, d’autres aspects influencent le choix d’un groupe électrogène.

Le volume du bruit

Le niveau de bruit peut être un paramètre important à prendre en compte lors du choix d’un groupe électrogène pour le confort des utilisateurs. Le niveau sonore des générateurs varie entre 60 et 90 décibels en moyenne (dBA). Dans des situations extrêmes, le bruit produit par un groupe électrogène peut atteindre 100 dBA ou plus. Vous pouvez dans ce cas opter pour les groupes électrogènes insonorisés. Ils sont adaptés aux personnes qui résident dans des régions où le bruit est contrôlé. Ils permettent également de bénéficier d’un confort de travail optimal dans la réalisation de certains travaux.

Le poids du générateur

Ce critère est surtout déterminé par le type d’utilisation : nomade ou sédentaire. Le poids de cet article doit être léger pour les personnes qui envisagent de le déplacer régulièrement. Il existe sur le marché des types de groupes électrogènes qui pèsent environ 10 kilogrammes. Vous pouvez également choisir entre les variantes transportables et les variantes mobiles. Ces dernières sont généralement sur roues et peuvent être déplacées à l’aide d’un chariot élévateur. Il existe également des groupes électrogènes de grande puissance qui ne peuvent être transportés qu’après avoir été installés. Les groupes électrogènes haut de gamme sont souvent plus légers que les versions standard.

La régulation

Certains groupes électrogènes sur le marché ne disposent pas d’un mécanisme de régulation de la tension de sortie. Si les composants de l’équipement connecté sont sensibles aux surtensions, l’utilisation de ces modèles peut causer des dommages. Vous pouvez choisir parmi les options suivantes, en fonction de vos besoins :

  1. régulation par condensateur
  2. régulation par AVR…,
  3. régulation par INVERTER.

Les groupes électrogènes à condensateur ont une régulation simple qui leur permet d’être utilisés à toutes fins utiles, que ce soit sur un chantier ou à la maison. La stabilité de ces appareils est d’environ 5%. Pour les modèles qui utilisent un système AVR (Automatic Voltage Regulator), il s’agit d’une régulation qui permet à l’appareil de réguler automatiquement la tension produite par l’appareil à environ 2% grâce à un ensemble de capteurs de vitesse du moteur. Quand il faut alimenter un appareil sensible, ce type d’équipement est recommandé.

Le système INVERTER est destiné aux groupes électrogènes haut de gamme et peut alimenter les appareils les plus sensibles, tels que les équipements audiovisuels ou informatiques. Étant donné sa liaison avec la carte d’injection du moteur thermique, cette technologie a la capacité de réduire la vitesse et la consommation de carburant lorsque le groupe électrogène n’est pas utilisé.

Le type de démarrage

Les groupes électrogènes qui peuvent être démarrés à l’aide d’un lanceur conviennent à un usage peu fréquent. Si nécessaire, on peut choisir des versions avec un démarreur électrique qui peut être déclenché à distance ou automatiquement. Lorsque l’unité est positionnée dans un endroit difficile d’accès, ces modes de démarrage sont conseillés.

En cas de panne de courant, le groupe électrogène peut être utilisé comme source d’alimentation de rechange pour le démarrage automatique. Lorsque la source d’alimentation principale fait défaut, le groupe électrogène prend le relais et s’éteint lorsque le courant est rétabli. Recherchez des modèles qui comprennent un inverseur de source, un système de disjonction thermique et un kit d’entretien.

Derniers articles

Comment choisir son poste à souder : guide, conseils, modèles et coût

Tout comme les professionnels, les bricoleurs amateurs peuvent être amenés à souder en télétravail. Le soudage consiste à assembler deux pièces de métal qui sont...

Pourquoi est-il essentiel de faire réviser votre chauffe-eau ?

Il y a peu de choses plus agréables qu'une douche chaude pour se nettoyer et se rafraîchir. Il n'y a rien de pire que d'être...

Comment installer une motorisation sur un portail coulissant ?

La réputation des portails automatiques est bien méritée. Non seulement ils offrent plus de commodité et d'esthétique, mais ils améliorent également la sécurité de votre...

Où installer ses panneaux solaires photovoltaïques ?

Où devez-vous installer vos panneaux solaires photovoltaïques ? Où faut-il placer les panneaux solaires ? Le choix de l'emplacement de vos panneaux solaires photovoltaïques doit être...

Le plus populaires