AccueilIntérieur & ExtérieurQuel est le revêtement de sol le plus résistant ?

Quel est le revêtement de sol le plus résistant ?

Trouver le revêtement de sol idéal pour votre maison n’est pas une tâche facile. Avec autant d’options, certains critères sont essentiels pour faire un bon choix. Les pièces à rénover, leur utilisation, les avantages et les limites de chaque sol, l’esthétique sont autant de paramètres à prendre en compte.

Choisissez un revêtement de sol adapté à chaque pièce.

S’agit-il de la chambre, du salon, de la cuisine ou de la salle de bains ? Le choix de votre revêtement de sol dépend avant tout de la pièce à laquelle il est destiné. Par exemple, un revêtement de sol stratifié dans la salle de bain est bien adapté, car ce type de revêtement est très résistant.

Les pièces humides

Les cuisines et les salles de bains sont exposées quotidiennement à l’eau et à la saleté. Elles doivent donc être nettoyées fréquemment. Les carreaux sont privilégiés en raison de leur facilité d’entretien, de leur résistance à l’humidité et aux chocs. Cependant, vous pouvez également choisir un revêtement de sol en vinyle ou en stratifié, à condition de choisir un modèle imperméable.

Les pièces à vivre

Robustesse, esthétique et confort sont les principaux critères de choix d’un sol pour le salon ou la salle à manger. Ainsi, vous pouvez choisir un carrelage à effet, un beau parquet massif, un linoléum, un revêtement de sol en vinyle ou en PVC. Pour la chambre à coucher, choisissez un revêtement de sol qui assure une bonne isolation phonique : Parquet, béton ciré ou sols en fibres naturelles.

Les lieux de passage

Les halls d’entrée et les couloirs sont des endroits où l’on se frotte souvent. Il est recommandé de choisir un revêtement de sol résistant aux rayures et à l’abrasion. Le carrelage est le plus adapté et le plus facile à entretenir. Sinon, il faut choisir un revêtement de sol décoratif et résistant.

Faites correspondre votre choix avec les avantages et les inconvénients de chaque type de revêtement de sol.

Il existe une grande variété de revêtements de sol. Si vous connaissez les avantages et les limites de chacun, vous pourrez faire un bon choix.

  1. Le revêtement de sol stratifié est moins cher, facile à entretenir et simple à installer. Il se caractérise par la diversité de son design et de son esthétique. Toutefois, il est important de vérifier si le sol en question est résistant à l’eau ou non.
  2. Le carrelage est le plus durable et le plus facile à entretenir. Il imite parfaitement tous les types de revêtements de sol et est très résistant aux chocs et aux rayures. Cependant, le carrelage est froid au toucher et peut se fissurer rapidement si la qualité est mauvaise.
  3. Les revêtements de sol en PVC sont résistants aux taches et aux perforations. Il possède une bonne isolation phonique, est facile à nettoyer et très abordable. En revanche, selon le modèle, il a tendance à jaunir avec le temps.
  4. Le linoléum est connu pour ses propriétés hypoallergéniques et antiseptiques. Il est durable, facile à nettoyer et résistant aux brûlures. Cependant, il est sensible à l’humidité et compliqué à installer.
  5. Le parquet en bois massif se caractérise par sa robustesse et sa résistance. C’est un investissement durable qui peut être rénové plusieurs fois. Cependant, il peut être très cher et sensible à la température.
  6. Le béton ciré a l’avantage de retenir et de répartir la chaleur. Il est aussi facile à entretenir que la porcelaine. Cependant, son installation peut prendre du temps et ses coûts initiaux et d’installation peuvent être élevés.

Conformité aux normes de classification

La norme UPEC et la norme EN ISO 10874 sont les deux systèmes utilisés pour classer les revêtements de sol.

Le système UPEC prend en compte quatre concepts qui permettent d’évaluer la pertinence de l’utilisation d’un revêtement de sol. Il s’agit de : 

  • L’usure ;
  • Le poinçonnement ;
  • La résistance à l’eau ; 
  • et la résistance aux taches et aux produits chimiques.

Chaque élément de la classification UPEC se voit attribuer un numéro, généralement compris entre 1 et 4. Plus la classification est élevée, plus le numéro est important et plus le niveau d’exigence est élevé. Pour une cuisine, par exemple, nous recommandons un revêtement de classification U3, P3, E2, C2.

La norme EN ISO 10874 classe les revêtements en fonction de leur utilisation et de l’intensité de leur utilisation. Elle est divisée en trois domaines : Ménage, Commercial et Industriel. La classification se fait ensuite en fonction du type d’utilisation : modérée, générale, élevée, très élevée.

Le respect de ces deux normes garantit la qualité et la durabilité de votre revêtement de sol.

Derniers articles

Comment choisir son poste à souder : guide, conseils, modèles et coût

Tout comme les professionnels, les bricoleurs amateurs peuvent être amenés à souder en télétravail. Le soudage consiste à assembler deux pièces de métal qui sont...

Pourquoi est-il essentiel de faire réviser votre chauffe-eau ?

Il y a peu de choses plus agréables qu'une douche chaude pour se nettoyer et se rafraîchir. Il n'y a rien de pire que d'être...

Comment installer une motorisation sur un portail coulissant ?

La réputation des portails automatiques est bien méritée. Non seulement ils offrent plus de commodité et d'esthétique, mais ils améliorent également la sécurité de votre...

Où installer ses panneaux solaires photovoltaïques ?

Où devez-vous installer vos panneaux solaires photovoltaïques ? Où faut-il placer les panneaux solaires ? Le choix de l'emplacement de vos panneaux solaires photovoltaïques doit être...

Le plus populaires