AccueilProfessionnelQuelles démarches pour une extension de maison à Annecy ?

Quelles démarches pour une extension de maison à Annecy ?

Il est assez courant de souhaiter poursuivre une extension de sa maison. En revanche, si vous disposez d’un terrain libre autour de votre propriété, vous pourriez être tenté d’effectuer quelques travaux pour en tirer le meilleur parti. Une option logique en soi. Cependant, gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas vous contenter d’une extension de votre maison. En effet, il s’agit d’une tâche laborieuse qui doit prendre en compte non seulement le site sur lequel votre maison sera agrandie, mais aussi la maison elle-même. Par conséquent, il est généralement préférable de s’adresser à une entreprise de construction qui pourra vous offrir l’aide indispensable.

Quelles démarches pour une extension de maison ?

La réalisation de travaux pour une extension de maison nécessite plusieurs formalités administratives. En effet, qu’il s’agisse d’une extension d’une propriété à Annecy, à Paris ou à Brest, plusieurs papiers sont nécessaires avant de pouvoir commencer la construction. Sans compter l’obligation de choisir une entreprise qualifiée pour réaliser vos travaux. Enfin, et évidemment, il est essentiel d’évaluer les différents types d’extensions de maison disponibles, notamment en termes de matériaux. En effet, une extension peut soit s’intégrer à la construction existante de votre maison, soit, au contraire, s’y greffer et se démarquer sans heurter la structure d’origine.

Par conséquent, nous pouvons nous pencher sur les éléments suivants :

Les documents indispensables à la réalisation des travaux d’extension d’une maison

Comme tous autres travaux, l’extension d’une habitation nécessite une déclaration dans l’ensemble des cas. La seule exception est un agrandissement inférieur à 5 m2. Dans ce cas, aucune déclaration n’est nécessaire.

En revanche, dans une région non urbaine, un agrandissement de 5 à 20 m2 nécessite une déclaration préalable. Si l’extension atteint 20 m2 et se trouve toujours dans une région non urbaine, la déclaration préalable devient un permis de construire.

Comme on peut s’y attendre, les restrictions diffèrent quelque peu dans les régions métropolitaines. En effet, une simple déclaration préalable est nécessaire pour une extension de 5 à 40 m2, ce qui est moins contraignant que dans les régions non urbaines.

Quelle que soit la zone, si l’extension dépasse 40 m2 ou si la surface totale de la maison après travaux atteint 170 m2, un permis de construire est nécessaire.

Démarches à effectuer pour l’extension de votre maison à la mairie

Lorsque la surface de l’extension de votre maison dépasse 5 m2, avec un maximum de 20 m2 en région non urbaine et de 40 m2 en zone urbaine, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Le formulaire Cerfa n° 13703*5 est utilisé pour cette déclaration. Vous pouvez commencer vos travaux si la mairie ne répond pas dans un délai d’un mois.

En cas de travaux nécessitant un permis de construire, comme un agrandissement de 20 m2 à 40 m2 en région non urbaine, ou de plus de 40 m2 dans tout autre lieu, ou si les travaux permettent à votre maison de dépasser 170 m2, le formulaire Cerfa n° 13706*5 doit être déposé auprès de votre mairie. Toutefois, dans ce cas de figure, le délai d’attente est de deux mois au lieu d’un mois.

Vous connaissez désormais les différentes exigences qui vous permettront d’entamer votre tâche. Il est maintenant temps de réfléchir à l’objectif de cette démarche.

Recruter des professionnels

Nous sommes souvent tentés de faire des choses pour nous-mêmes, parfois pour de bonnes raisons. Après tout, personne ne comprend mieux que nous nos intentions. Un problème grave peut toutefois se poser : le savoir-faire. En effet, il est difficile de s’improviser maçon ou d’éviter de faire une erreur. Sans compter que tout le monde n’est pas physiquement capable d’effectuer des activités difficiles. En outre, une entreprise de construction ayant l’expérience des chantiers d’extension peut fournir des idées et des suggestions pour aider votre projet à s’épanouir.

Il est également essentiel de comprendre le type d’agrandissement que vous prévoyez.

Les différents types d’extensions

Comme indiqué précédemment, plusieurs types d’extensions sont disponibles. Une option consiste à permettre à votre extension de se fondre dans la structure existante de votre maison, la rendant presque imperceptible. L’inverse est vrai : rendre l’extension visible. Et il n’y a pas de meilleur moyen de faire remarquer cet agrandissement que d’utiliser un nouveau matériau.

Quelques exemples de matériaux :

1. Le verre

Le verre est idéal pour créer une véranda car il laisse passer beaucoup de lumière et donne de la profondeur à l’extension. Il s’agit cependant d’un matériau fragile qui est généralement privilégié dans les extensions courtes et/ou bien protégées. Dans le cas d’une telle extension, il faut pouvoir investir dans un verre isolant de très bonne qualité.

2. L’aluminium

Dans la construction de vérandas, l’aluminium est en concurrence directe avec le verre. Son aspect contemporain, ainsi que son faible poids, en font l’un des matériaux préférés pour les extensions, sans parler de sa grande résistance. L’aluminium est un matériau sûr dont le seul défaut est l’insuffisance de son isolation thermique. Un défaut qu’il faut anticiper afin de s’adapter au mieux.

3. L’acier

L’acier est un grand classique de l’agrandissement de maison, et il possède de nombreuses caractéristiques avec l’aluminium, comme la robustesse et la facilité d’entretien. Cependant, il présente le même défaut en termes d’isolation thermique ainsi que phonique. Par conséquent, il est essentiel d’en tenir compte par rapport à ce matériau, qui demeure très apprécié. En raison de sa polyvalence qui lui permet de se mélanger à n’importe quelle substance.

4. Le bois

Le bois, matériau naturel par excellence, est et a toujours été l’un des matériaux préférés de l’industrie du bâtiment. Il existe dans une grande variété de formes et de tailles et est assez peu coûteux. Sa malléabilité et son attrait intrinsèque en font l’un des grands favoris dans le domaine des extensions exceptionnelles. En effet, si le bois diffère selon son origine, le vernis utilisé apporte une touche particulière. Cependant, comme il s’agit d’une substance vivante, il nécessite un peu plus de soins que les matériaux antérieurs.

Derniers articles

Pourquoi est-il essentiel de faire réviser votre chauffe-eau ?

Il y a peu de choses plus agréables qu'une douche chaude pour se nettoyer et se rafraîchir. Il n'y a rien de pire que d'être...

Comment installer une motorisation sur un portail coulissant ?

La réputation des portails automatiques est bien méritée. Non seulement ils offrent plus de commodité et d'esthétique, mais ils améliorent également la sécurité de votre...

Où installer ses panneaux solaires photovoltaïques ?

Où devez-vous installer vos panneaux solaires photovoltaïques ? Où faut-il placer les panneaux solaires ? Le choix de l'emplacement de vos panneaux solaires photovoltaïques doit être...

Comment redonner sa couleur au rotin ?

Vous voulez donner un coup de jeune à votre chaise en rotin ? Voici comment revernir et repeindre vos meubles ! L'utilisation d'un matériau naturel comme...

Le plus populaires