De nombreux systèmes de plinthes chauffantes sont une forme de chauffage électrique qui fonctionne sans conduit et peut être coûteux à exploiter.

Les plinthes chauffantes sont souvent plus efficaces que les radiateurs, et elles sont encore plus efficaces lorsqu’elles fonctionnent en permanence, au lieu d’être allumées et éteintes.

Elles occupent également un espace précieux le long des bords des pièces de votre maison, ce qui limite souvent la disposition des meubles et de la décoration intérieure.

Si vous avez des plinthes chauffantes, devez-vous les remplacer ou les laisser fonctionner le plus longtemps possible ? Voyons cela de plus près.

Comment fonctionnent les plinthes chauffantes ?

Les plinthes chauffantes comprennent deux types de systèmes de chauffage : électrique et hydraulique. Les plinthes électriques ne nécessitent pas de chauffage central ni de conduits. Le système hydraulique utilise le chauffage central mais envoie de l’eau chaude aux plinthes chauffantes pour chauffer la pièce.

Les plinthes chauffantes sont généralement montées sous une fenêtre sur un mur extérieur, ce qui favorise la convection de la chaleur. On trouve généralement les plinthes chauffantes sous les fenêtres extérieures, où l’air froid est susceptible d’entrer et de tomber dans le système de chauffage pour être réchauffé.

Plinthes électriques

Avec les plinthes électriques, un courant électrique circule dans l’appareil lorsqu’il est activé, créant de la chaleur et réchauffant la pièce par convection passive, la chaleur montant naturellement sans l’aide d’un ventilateur. L’unité est contrôlée par un thermostat fixé au mur ou par l’unité elle-même.

Il est important de se renseigner sur les avantages et les inconvénients des plinthes électriques avant d’investir. N’oubliez pas que lorsque les températures extérieures baissent, vos coûts énergétiques augmentent.

Plinthes chauffantes hydraulique

Un type de plinthe chauffante plus économe en énergie et plus rare – appelé plinthe à eau chaude ou plinthe hydraulique – qui est souvent installé avec un plancher radiant, utilise une chaudière pour envoyer de l’eau chaude d’une unité à l’autre par des tuyaux. Un système de chauffage hydraulique scelle l’eau à l’intérieur du système et ne nécessite aucun type de recharge pour bien fonctionner.

Si les plinthes chauffantes à eau chaude excellent en termes d’efficacité énergétique, elles présentent un inconvénient en ce qui concerne le temps de chauffage et l’atteinte de la température cible.

Les avantages des plinthes chauffantes

Avantage 1 : fonctionnement silencieux

L’un des avantages du chauffage par plinthes est son fonctionnement silencieux, contrairement aux systèmes à air pulsé qui soufflent périodiquement de l’air. C’est un gros avantage lorsqu’on l’installe dans une chambre à coucher. Elles n’auront pas d’incidence négative sur votre horaire de sommeil et ne vous empêcheront pas de dormir à cause des bruits forts.

2e avantage : installation facile

Les plinthes chauffantes offrent une option de chauffage unique aux propriétaires, car leur installation ne nécessite pas de conduits.

Donc, si vous vivez dans une maison ancienne qui n’a pas de conduits sophistiqués, ne vous inquiétez pas. Les plinthes chauffantes peuvent facilement être installées sans gaines, ce qui rend le processus d’installation relativement simple.

3e avantage : bonne source de chauffage

Les plinthes chauffantes constituent une bonne source de chauffage pour une seule pièce ou une source de chaleur secondaire pour un grand espace.

4e avantage : Longévité

Vous pouvez vous attendre à ce que vos plinthes durent 20 ans ou plus.

Les inconvénients des plinthes chauffantes

Premier inconvénient : fonctionnement coûteux

Les plinthes chauffantes sont-elles coûteuses ? En général, les plinthes chauffantes électriques consomment plus d’électricité qu’une pompe à chaleur électrique. Cela se traduit par des factures d’électricité plus élevées, surtout pendant les mois d’hiver les plus froids, lorsqu’elles font des heures supplémentaires pour garder votre maison au chaud. L’emplacement des plinthes chauffantes – près des fenêtres et des murs extérieurs – peut également jouer contre vous. Si le thermostat de l’appareil détecte du froid à proximité, comme des courants d’air provenant de vieilles fenêtres, il va travailler encore plus fort pour essayer de garder la pièce chaude. Pourquoi ? Il réagit à la température la plus proche du thermostat. Cela peut augmenter encore plus vos dépenses énergétiques.

2e inconvénient : Danger de sécurité 

Les plinthes chauffantes créent de la chaleur et deviennent souvent chaudes elles-mêmes. Vous devrez garder un espace libre autour de vos plinthes chauffantes pour vous assurer qu’elles endommagent rien à proximité ou qu’elles ne déclenchent pas un incendie.

Le coût d’acquisition

Le prix d’une plinthe chauffante est principalement déterminé par l’électricité par mètre linéaire qu’elle fournit. En général, elle se situe entre 200 et 400 watts. Une plinthe chauffante coûte entre 100 et 400 euros par mètre linéaire, selon le paramètre et la marque.

Coûts d’installation

En plus du coût d’acquisition, comme pour un système de chauffage au sol, il serait important de budgétiser les coûts liés à la construction des plinthes. En général, il est déterminé par les prix fixés par l’artisan.

Comment économiser de l’argent en achetant des plinthes chauffantes ?

Comme il s’agit d’un produit très coûteux, vous pouvez vérifier les coûts avant de faire votre achat afin de faire des économies. Et, si vous souhaitez utiliser un crédit à la consommation pour l’acheter, profitez du prêt à taux zéro puisque cet appareil y est adapté. Par la suite, pour l’installation, il est préférable de s’adresser à un artisan ou à une entreprise disposant d’une vignette RGE (Reconnu garant de l’environnement). En plus d’une promesse de précision d’installation plus élevée, leur fonctionnement est taxé à un taux de TVA inférieur de 5,5 %.