Raccordement électrique d’une micro station 

Le raccordement électrique d’une micro station est une étape cruciale pour assurer son bon fonctionnement, garantir la sécurité du système et prévenir tout risque de dysfonctionnement. Dans ce guide, nous explorerons les différentes étapes nécessaires pour effectuer un raccordement conforme aux normes de sécurité, en mettant l’accent sur les détails essentiels du processus.

Consommation électrique d’une micro station

La consommation moyenne d’une micro station est d’environ 55 KWh par an et par habitant, ce qui demeure relativement faible. Cependant, il est important de noter que cette valeur peut varier légèrement en fonction des spécifications du constructeur de la micro station.

Normes de raccordement électrique

Le raccordement de la micro station au réseau électrique de la maison doit respecter les normes de sécurité en vigueur pour éviter tout risque de court-circuit ou de dysfonctionnement. La norme électrique applicable à ce type de raccordement est la NF C 15-100, définissant les standards régissant les installations électriques résidentielles.

Principaux aspects de la NF C 15-100

  1. Protection des Circuits :
    • Utilisation de disjoncteurs et de fusibles pour protéger les circuits contre les surcharges et les courts-circuits.
    • Obligation d’installer un interrupteur différentiel de 30 mA pour protéger les personnes contre les chocs électriques.
  2. Câblage :
    • Les câbles doivent être de section adéquate pour la charge prévue.
    • Respect des codes de couleur des fils : bleu pour le neutre, jaune-vert pour la terre, et d’autres couleurs pour les phases.
  3. Mise à la Terre :
    • Tous les appareils et prises doivent être reliés à une mise à la terre pour évacuer les courants de fuite et prévenir les chocs électriques.
  4. Tableau Électrique :
    • Le tableau doit être accessible et correctement étiqueté.
    • Les circuits doivent être clairement identifiés et séparés selon leur fonction (éclairage, prises, gros appareils, etc.).
  5. Zones Spécifiques :
    • Dans les salles de bains et autres pièces humides, des précautions supplémentaires doivent être prises pour éviter les risques électriques, avec des équipements adaptés aux zones de volume (0, 1, 2).

Étapes du raccordement

1. Emplacement du tableau électrique

Le tableau électrique destiné aux raccordements se situe sur le dessus de la micro station. Il doit être parfaitement étanche pour assurer la protection des composants électroniques qu’il abrite.

2. Préparation des raccordements

Le boîtier de la micro station est pré-câblé, simplifiant le processus de raccordement au tableau électrique de la maison. Pour cela, une ligne dédiée doit être tirée de la micro station au tableau.

3. Câble recommandé

Utilisez un câble d’une section de 2,5 mm2 pour le raccordement, et ajoutez au tableau un disjoncteur d’au moins 16 A, sans différentiel. Cela garantira que tout défaut sur la micro station n’entraînera pas la coupure d’une partie de votre installation électrique.

4. Connexion à la micro station

Le raccordement du câble à la micro station se fait sur trois fils : la phase, le neutre et la terre. Les bornes de la micro station sont identifiées par des couleurs distinctes, éliminant tout risque d’erreur lors du raccordement.

5. Mise en service par un professionnel

Une fois le raccordement effectué, la mise en service de la micro station doit être réalisée par un technicien qualifié mandaté par le fabricant. Cette étape obligatoire garantira la conformité de l’installation et la réalisation des tests de fonctionnement nécessaires.

Obligation de raccordement électrique

Le raccordement de la micro station à l’électricité est impératif en raison du fonctionnement même de l’appareil. La micro station utilise des bactéries pour purifier les eaux, nécessitant un apport constant en oxygène. Ce dernier est assuré par un compresseur intégré à la micro station, qui doit être alimenté en électricité de manière ininterrompue.

Divers composants tels qu’un moteur spécial d’épuration, fonctionnant avec une petite turbine, ou l’utilisation d’une pompe de relevage, dépendent également de l’alimentation électrique.

Risques d’un mauvais raccordement

Le principal risque associé à un mauvais raccordement d’une micro station est sa détérioration. Il est crucial de souligner que des erreurs de branchement peuvent annuler les clauses de garantie. Afin d’éviter ces complications, il est fortement recommandé de confier le raccordement à des professionnels qualifiés, assurant ainsi le respect des normes de sécurité.

La micro station étant un dispositif d’assainissement individuel, son coût conséquent justifie une installation méticuleuse pour prévenir tout risque de détérioration.

Sécurité et précautions

Lors de la manipulation de l’électricité, une extrême prudence est de mise. L’utilisation d’Équipements de Protection Individuelle (EPI) est indispensable pour garantir la sécurité du personnel intervenant. Ces précautions ne doivent en aucun cas être négligées.

Le raccordement électrique d’une micro station est une étape cruciale qui nécessite une attention particulière pour assurer son bon fonctionnement, sa durabilité et la sécurité de l’installation. En suivant les normes en vigueur et en confiant les opérations à des professionnels qualifiés, vous garantissez un assainissement individuel optimal, préservant l’intégrité de votre micro station et évitant tout risque de détérioration prématurée.

Recommended For You

About the Author: BricoFR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *